LES CONCERTS :

L'idée de cette nouvelle rubrique me trottait dans la tête depuis un certain temps. En effet, j'avais déjà dans l'idée de créer une rubrique donnant des dates de concerts en Bretagne et ailleurs. Mais alors que je reviens du concert de Soldat Louis à Grand-Champ (56) le 31 mai 1998, je me dis pourquoi simplement donner des dates et pourquoi ne pas créer une section "Ambiances", ou toute personne, désireuse de le faire, pourrait donner son opinion sur un concert auquel il aurait assisté.
C'est pourquoi cette nouvelle rubrique sera partagée en deux partie : la parties "Ambiances" qui tentera de faire ressortir la magie des concerts et la partie "Dates" où j'essaierai de vous donnez les dates de concerts qui me semblent intéressants.

En conclusion, n'hésitez pas à m'envoyer des résumés de concerts ainsi que des dates qui vous semblent importantes, pour que je puisse les inclures sur cette page.

Les dates de concerts Ambiances


Les dates de concerts

Quelques dates pour entamer cette nouvelle rubrique :

Le 11 Octobre 1998, Carré Manchot en concert à Champigny/Marne.

Le 15 Octobre 1998, E.V. en concert à Ivry/Seine.

Le 23 Novembre 1998, Gilles Servat en concert à l'Olympia.

Pour ce qui est des groupes L'Ange Vert ,Tri-Yann ,Armens ,Matmatah et Lordryk , leurs dates complètes de concerts sont disponibles sur leurs sites web respectifs. Vous pouvez retrouver les adresses de ces sites dans la rubrique LIENS.

[Retour au début de la page]
Début

Ambiances

1 - Soldat Louis à Grand-Champ (56) le 31 mai 1998 (Par Frédéric Mercier)

Le concert (Suivi d'un Fest-Noz avec les groupes Gwenfol et Tan'ba Ty) est organisé dans un champ, sous un ancien chapiteau de cirque. Ce dernier est ouvert sur 3/4 de sa surface pour permettre au plus grand nombre de voir le concert. Le ciel est clair, aucun nuage en vue. Le concert est prévu à 21h.
20h50, les techniciens font les derniers réglages, jusqu'à 21h30, le temps que le public se chauffe et commence à scander "Soldat Louis, Soldat Louis ...".
21h30, Le groupe arrive enfin sur scène sous l'ovation du public et commence avec une "intro" électrique qui déchaine la foule. Suivent alors, pendant toute la soirée, les chansons de marins dont le groupe a le secret, le tout agrémenté d'un mélange de musique électrique et celtique (Biniou, Bombarde et Tin-Whistle) enchantant l'ensemble des spectateurs. De "C'est un pays" à "Du Rhum, des femmes ..." en passant par une reprise de "Le bagad de Lan-Bihoué" de Souchon, toutes les chansons sont reprises en choeur par le public. Redoublement d'excitation lorsque deux menbres du groupe se mettent à faire une chorégraphie sur scène. Le public, de 7 à 77 ans , tente de suivre, tant bien que mal, les gesticulations incessantes des deux joyeux drilles. Le concert se termine par deux rappels et 4 chansons supplémentaires. Quelle énergie et quel spectacle !!
A noter que les Soldat Louis fêteront leurs 10 ans d'existence au Festival Interceltique de Lorient, le Dimanche 16 août à 21h30.


2 - Armens et Matmatah; Rohan (56) le 26 juin 1998 (Par Frédéric Mercier)

C'est l'été, et les festivals commencent à pleuvoir en Bretagne. Ce samedi soir, est organisée la Foué (Feu de la Saint-Jean) à Rohan dans le Morbihan. L'attraction principale est un concert avec, comme têtes d'affiche Matamatah et Armens, deux groupes que j'apprécie, mais que je n'ai encore jamais vu en concert. J'y vais donc avec des amis. La pluie étant tombée le matin, le lieu de concert est changé et se situe dans une salle de sport, au lieu du plein-air. L'ambiance est bon enfant, les spectateurs (au moins 2500) attendant, non sans impatience, le début du concert. Et c'est Armens qui ouvre le bal. Le groupe est encore mal connu, mais déjà le public apprécie et n'hésite pas à sauter en l'air ou à frapper des mains à la moindre sollicitation du chanteur. Ce dernier, comme tout le reste du groupe est plein d'énergie et n'hésite pas en en faire profiter le public. Après une bonne douzaine de chanson, Armens laisse sa plaçe à Matmatah, groupe qui monte, et pour lequel le public est venu plus particulièrement. Matamatah commence, comme sur son CD, par un morceau instrumental qui électrise les foules. Une partie du public connait déjà les chansons du groupe par coeur et les chantent. Matmatah délire autant sur scène que sur ses paroles. D'ailleurs quel autre groupe serait capable de reprendre le générique de "30 Millions d'amis" en plein milieu d'un concert ?! S'alterne alors chansons rythmées, ballades, et chants à répondre, pour le bonheur de tous. Le groupe termine le concert comme il à commencé, par un morceau instrumental. Et le rappel : 10 musiciens sur scène pour un boeuf entre Matmatah et Armens, splendide !!

3 - EV et ARMENS au festival de L'hermitage Lorge des 4 et 5 Septembre 1998 (Par Sandrine Lecoq)

EV a joué dans les Côtes d'Armor vendredi et à, comme à son habitude, mis le feu à la salle de Ploeuc sur lié ou ils ont été obligés de se retrancher pour cause de mauvais temps (et oui il pleut quelque fois en bretagne !). Ils sont montés sur scène parés de leur traditionnels kilts bretons et ont enchainés les classiques "Redadeg", "Ihala", "Aon!", "Ni a sell ouzh an heol", "Mab al louar" et bien d'autres. Le public, quoique peu nombreux du fait du changement tardif de lieu, a repris en choeur les refrains  traditionnels de "An alarc'h" ou du chant révolutionnaire du "Kan bale an A.R.B." dans une ambiance très chaude. Jari (basse et chant) n'a pas failli a son habitude en interpellant la foule d'un "Allez, bande de sauvages !". Fakir (synthé et accordéon) s'en est donné à coeur joie tandis que le récent batteur, Tof, confirme sa qualité de jeu chez les EV avec lesquels il fête ses 1 an de présence. Gweltaz (chant, bombarde et guitare) avec son charme habituel la, lui aussi, grandement participé à ce que cette soirée soit déchainée.
C'est avec regret que je les ai vu quitter la scène mais la soirée n'était pas terminée puisque ARMENS est rapidement monté sur scène pour un show brilliant, le chanteur (à la voix ressemblant fortement à celle de Bertrand Cantat de Noir Désir) et les musiciens ont prouvé qu'ils savaient eux aussi faire bouger une salle ! Les ARMENS présentent un rock celtique aussi furieux et entrainant que certains groupes de Punk et lorsque l'on écoute leur concert et que l'on voit les cheveux rouges du guitariste on imagine facilement leurs diverses influences...
Continuez à transmettre autant de passion dans vos concerts et nous vous reverrons avec plaisir messieurs d'EV et d'ARMENS...
Enfin, la soirée s'est terminée sur un groupe de fest noz : Diwall que je remercie car grâce à eux (ou à cause d'eux ?!) Fakir des EV m'a entrainé sur la piste pour danser une Scottish que j'ai eu beaucoup de mal à suivre !!! Danser l'An Dro était beaucoup plus facile !
Bref, encore une soirée terrible que j'espère reproduire encore mais il n'y a pas de raison que cela ne dure pas lorsqu'on aime la musique bretonne et des personnes aussi sympathique que tous ces musiciens...

Je compte sur vous pour étoffer cette nouvelle rubrique et faire partager vos impressions aux visiteurs du site.

[Retour a la page d'accueil du site] [Retour au début de la page]

© Frédéric MERCIER 1998