LES CHANTS ET LES DANSES :

La Musique Celtique, outre ses belles mélodies, permet de pratiquer différents modes d'expressions, qui sont les chants et les danses. Ces derniers ont, pour principal avantage de rassembler beaucoup de monde, que ce soit pour écouter des chants, ou pour communier lors des danses.


LES CHANTS


Il en existe de multiple :

- Les Soniouz : Chansons diverses bretonnes.

- Les Gwerziou : Chansons bretonnes racontant des histoires tristes ou historiques.
Accompagnement musical irrégulier.

- Les ballades Irlandaises ou Ecossaises : Plus modernes et souvant enchanteresques.
Textes en anglais obligatoire, pour la sonorité. Accompagnement musical régulier.


Les bretons ont des fašons très spéciales de chanter. Les deux fašons les plus connues sont :

- Le Kan Ha Diskan (Chant et déchant) : Se retrouve presque uniquement en
Basse-Bretagne. Le principe est simple, un chanteur (Kaner) chante une phrase qui est répétée
à l'identique par un ou deux chanteurs (Diskaner). Le départ est pris sur les derniers mots
précédents.

- Le chant à répondre : Un chanteur chante une phrase qui est reprise par des chanteurs ou par
le public. Par contre, par rapport au Kan Ha Diskan, aucun recoupement de paroles n'est fait.


LES DANSES


Les danses sont très liées à la musique. C'est une forme de divertissement très prisée. En Irlande et en Ecosse, les danses sont très techniques et spectaculaires. Elles sont plus destinées à êtres regardées. En Bretagne, par contre, les danses sont faites pour être vécues par l'intermédiaire de grandes chaînes où tout le monde participe. Il n'est pas rare de voir, à l'heure actuelle, dans des fêtes et même dans en boîte de nuits, une multitude de jeunes danser des ridées en chaîne.

Les danses bretonnes les plus connues sont l'an dro, la gavotte, l'hanter dro, la ridée et le laridé. Chacune des danses citées ci-avant possède des formes spécifiques selon la région de Bretagne où elle est exécutée. En Irlande ou en Ecosse, on danse les Reels et les Jigs.

En Bretagne, de nombreuses personnes se retouvent le week-end lors des "Fest-Noz" (Fête de nuit) qui leur permettent de danser, d'écouter de la musique bretonne et de rencontrer du monde. On trouve des Fest-Noz tous les week-ends dans les confins de la Bretagne.


© Frédéric MERCIER 1998