FICHE SIGNALETIQUE DE L'AUTEUR :


NOM : MERCIER

PRENOM : Frédéric (dit Fred)

AGE : 27 ans (Né le 24 Novembre 1975 à VANNES, Morbihan, France)

[Photo de l'auteur]

PROFESSION: Informaticien spécialisé dans les systèmes et les réseaux locaux - Serveurs Unix, NT, Netware - Plateformes Web - Maintenance matérielle et logicielle . n'hésitez pas à regarder mon Curriculum Vitae.

SITUATION MATRIMONIALE : Célibataire ...

SITUATION ACTUELLE : Ingénieur Systèmes et Réseaux à la société TOP INFO.

PASSIONS :

La Musique Celtique :
(Ca vous étonne ?)
Et en particulier le Rock Celtique. Je suis d'ailleurs adhérent à l'association Celtirock, qui est étroitement lié au groupe L'Ange Vert. N'hésitez pas à allez voir la page de Celtirock.
J'adhère également à l'association Stobinet qui à pour but la promotion de la culture celtique et bretonne, avec comme média principal : Internet.

Le Rock : Noir Désir
Blankass
Trust
Pixies
The Smashing Pumpkins
Garbage
Nirvana
The Offspring
Et bien d'autres encore ...

L'informatique :
(Non ??)
Et en particulier Internet
(T'est sur !!), ainsi que les systèmes d'exploitation, les réseaux et le hardware

LES COMMENTAIRES DE L'AUTEUR :

Je suis un Breton né à Vannes un lundi de novembre 1975. Je n'ai découvert la culture bretonne, et tout ce que cela impliquait qu'en 1992-1993. C'est à ce moment que j'ai commencé à écouter et à apprécier la musique celte. Je me sens breton dans l'âme et je rejoins le texte "La découverte et l'ignorance" extrait par Tri-Yann de l'Essai de Morvan Lebesque "Comment peut-on être breton" (1970, Collection Points, éditions du Seuil.), et dont voici le contenu :

" Le Breton est-il ma langue maternelle? Non : je suis né à Nantes où on ne le parle pas. (...) Suis-je même Breton? Vraiment, je le crois et m'en expliquerai. Mais de "pure race", qu'en sais-je et qu'importe? Vous n'êtes donc pas raciste? - Ne m'insultez pas. - Séparatiste? Autonomiste? Régionaliste? - Tout celà, rien de celà. Au-delà. - Mais alors, nous ne nous comprenons plus. Qu'appelez-vous Breton? Et d'abord, pourquoi l'être?
Question nullement absurde. Français d'état-civil, je suis nommé français, j'assume à chaque instant ma situation de Français; mon appartenance à la Bretagne n'est en revanche qu'une qualité facultative que je puis parfaitement renier ou méconnaître. Je l'ai d'ailleurs fait. j'ai longtemps ignoré que j'étais Breton. je l'ai par moment oublié. Français sans problème, il me faut donc vivre la Bretagne en surplus ou, pour mieux dire, en conscience : si je perds cette conscience, la Bretagne cesse d'être en moi; si tous les Bretons la perdent, elle cesse absolument d'être.La Bretagne n'a pas de papiers. Elle n'existe que dans la mesure où, à chaque génération, des hommes se reconnaissent Bretons. À cette heure, des enfants naissent en Bretagne. Seront-ils bretons? Nul ne le sait. À chacun, l'âge venu, la découverte ou l'ignorance"


Breton, méditez ce texte !!

N'hésitez pas à m'écrire si voulez parler de ce sujet ou de tout autre !!


© Frédéric MERCIER 1998-2000